4 – Dans l’eau : Déplacement à partir du bord du bassin (ancrage)

  • L’enfant est capable de : s’accrocher au bord du bassin, comme à ses parents.
  • But : construire à terme une représentation de son corps et de l’espace, rechercher la locomotion en utilisant les bras.
Tâches Consignes Critères de réussite Remarque
Se déplacer d’un point à un autre (avec appui mural) Le long de la
goulotte
Le corps est collé contre la paroi, il s’écarte progressivement, il y a un contact avec les pieds, les genoux jusqu’à laisser aller ; jusqu’à flotter.
Les mains s’écartent, chaque main peut lâcher le bord plus longtemps.
Les jambes suivent le mouvement du corps, l’enfant se déplace avec les bras.
Le plus tôt possible, laisser l’enfant entrer et sortir de l’eau par ses propres moyens.
S »il sait entrer seul, le laisser sortir seul.
Si pas immédiatement possible Le long du bras du parents

  • Sur une perche en hauteur
  • Sur une corde en hauteur
Diversifier les tâches, les refaire plusieurs fois :
Yeux fermés, mains croisées, en contournant un camarade, face au mur, dos au mur et se tourner
Changer de sens
Le plus rapidement possible
On
réduit à une main l’encrage au bord.
Se déplacer avec un appui suspendu, donc absence de repères tactiles plantaires :

  • En avant, yeux fermés
  • En arrière, yeux fermés
Une perche à la surface de l’eau
Une corde, une ligne d’eau à la surface de l’eau
Le déplacement est plus rapide.
L’enfant arrive à s’aligner sur la perche, la corde, la ligne d’eau.
On diminue progressivement la « solidité » de l’appui.